NICO & co … pêcheurs du Monde …

… gone fishing …

Florilège été 2010, ou quand Romain rejoint le cercle des moucheurs

IMGP1077.JPG 2ème année passée au Nigéria, la dernière pour la famille. Ce retour en France pour les vacances d’été a donc une saveur particulière cette année. Nature, calme, espaces et pêche à  la mouche, tel est le fil conducteur de cet été 2010 au grès de nos pérégrinations estivales. La France offre des opportunités infinies de réunir ces quatre éléments. Ah bien sur, il ne faut pas être trop exigeant sur la taille des truites, la régularité des éclosions, la gestion des rivières et la pratique du « catch & release », mais quel bonheur après ces longs mois passés à  Lagos.

Et puis Romain, tout juste 13 ans, a décidé de franchir le pas en se consacrant quasi exclusivement à  l’apprentissage de la pêche à  la mouche. Déjà  passionné de pêche, il ne va pas mettre longtemps à  acquérir les bases et à  capturer ses premiers poissons en sèche. Je suis admiratif devant sa persévérance et les progrès accomplis en quelques jours. Ses lancers et la précision se sont rapidement améliorés, ses ferrages dans le bon tempo, le remplacement d’une pointe ou de la mouche sont parfaitement maitrisés. Chose extraordinaire, il s’est même mis au montage de ses propres cul de canard, qui, je dois l’avouer, sont déjà  parfaitement exécutés et lui ont déjà  rapporté quelques prises. Il est devenu en quelques jours un vrai moucheur passionné, nourri il est vrai par l’exemple névrotique de son père. L’apothéose fut ce coup du soir sur un joli pool d’une petite rivière Aragonaise gérée en « sin muerte », cristalline, présentant une configuration parfaite avec une belle veine d’eau nourricière le long de la rive opposée, sous une frondaison surplombante. 7 ou 8 poissons prenaient régulièrement des insectes dérivant devant un Romain surexcité mais concentré et lui offrant de belles et vraies opportunités de mettre en pratique son apprentissage des derniers jours. Ses lancers furent précis, ses dérives naturelles et la récompense suprême au bout de l’action. Il enchaina 3 poissons qu’il relâcha délicatement, plus 2 autres perdus ou non ferrés sous mes yeux émerveillés et pleins de fierté. Romain est un moucheur !!!

La série de photos ci dessous retracent notre périple de cet été de la basse Ardèche et ses premiers chevesnes à  la mouche en passant par l’Aveyron et les gorges de la Dourbie, et bien sur nos gaves et lacs pyrénéens, avant une petite escapade fructueuses dans les pyrénées Aragonaises:

Coup du soir sur l’Ozoum: Quelques belles sortent à  la faveur de l’éclosion de sedges

Truite de l'Ozoum

Et Louis aussi est de la partie, déjà  convaincu par le no kill
Louis relache une truite

Sur le Gave de Pau:

Très décevant cet été avec des lachers d’eau incéssants qui anéantissent les coups du soir. Les truites sont bien présentes mais ont complètement modifié leur comportement. Peu de poissons le nez en l’air. Le gave de Pau en sèche c’est définitivement en Mars/Avril avant la fonte. Quelques prises néanmoins à  la tombée de la nuit avec en particulier un très beau poisson pris le dernier soir avant mon retour au Nigéria (pas de photo):

Romain sur le Gave de Pau

Une belle du Gave

Gave de Pau

Les chevesnes de l’Ardèche:

Avec un mistral à  décorner un beuf, Romain et Louis réussissent à  piquer quelques petits chevesnes

Chevesnes sur l'Ardèche

Aveyron: La Dourbie et le Durzon

Niveaux très bas sur la Dourbie mais une surprenante petite rivière, le Durzon, très difficile à  pêcher à  la mouche.

Truite du Durzon

Une truite postée en plein village de Nant

Une truite postée en plein village de Nant

Le bergons

Et une belle girolle
IMGP0982.JPG

Le Gave d’Oloron au no kill de prechacq

Très beau mais rien ou quasiment rien à  se mettre sous la dent. Pas grave, Romain à  perfectionné son style et ses connaissances entomologiques

Sur le Gave d'Oloron

Casse croute dans la voiture durant l’averse. Bonne ambiance « sortie pêche à  la mouche » entre père et fils
IMGP0973.JPG

Le Gave d’Osseau au bois du Bager

Très beau mais pas d’activité en surface. Fred sur un pool
Fred sur le gave d'Osseau

IMGP0989.JPG

Lac d’altitude des Pyénees:

Un lac en « no kill », extraordinaire non ?? Du petit poisson mais un grand bonheur. Et pour l’anecdote, un doublet sur mon train de mouche (nymphe en pointe et noyée en potence)
IMGP1005.JPG

Au dessus de la mer de nuages
IMGP1021.JPG

Remise à  l’eau d’un poisson pris en nymphe
IMGP1007.JPG

Les Pyrénées Aragonaises:

Romain sur un poisson
IMGP1038.JPG

IMGP1044.JPG

Romain relache une belle trucha
IMGP1047.JPG

Pêche en eaux rapides. Romain concentré

IMGP1081.JPG

et_Romain_s__evertue_a_appliquer_les_conseils_paternels.jpg

Emile en action

Nico_me_conseille_ou_poser_la_mouche.jpg

Emile_en_peche_sur_le_rio_Veral_apres_Anso_4_.jpg

Une belle dans la vasque, sous l’accélération, un classique
IMGP1076.JPG

IMGP1077.JPG


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

4 thoughts on “Florilège été 2010, ou quand Romain rejoint le cercle des moucheurs”

  1. Nathalie dit :

    Bravo mes loulous vous êtes vraiment super et tellement heureux, c’est un régal pour les yeux…..

  2. Roiby dit :

    exactement. Dady merci beaucoup de m’avoir initier au plaisir de la peche à  la mouche. Je t’aime très fort à  bientot.

  3. Fred dit :

    objectif meilleur pêcheur que ton père ? … jouable, tu t’y prends tôt, mais niveau « chanceux », tu peux t’accrocher Romain ! plus que ton père, « ya pas » !
    :-)))))))

  4. Emile dit :

    Très chouette compte rendu de ces vacances estivales…et encore merci pour cette très belle découverte des Pyrénées aragonaises…j’y retournerai!

Laisser un commentaire