NICO & co … pêcheurs du Monde …

… gone fishing …

Good day on the Don

Retour sur la Don avec Fred. Les conditions sont bien meilleures aujourd’hui, quelques degrés en plus et pratiquement plus de vent. L’éclosion débute vers 12h00 avec quelques éphémères faisant sortir 2 ou 3 poissons sur le lisse de Kemnay. Les choses sérieuses vont vraiment commencer à  la faveur d’une retombée massive de petits sedges vers 15h00 …

Une première belle de 42 cm en guise d’apetizer à  table sur une timide éclosion d’éphémères.

Le meilleur est à  suivre avec un phénomène classique sur la Don à  cette époque. Vers 14h00 des nuées compactes de sedges volettent au dessus de l’eau, génération spontanée sortant de nulle part, probablement le résultat d’une éclosion du matin ou de la veille. Ils ne dérivent pas sur l’eau et donc ne déclenchent aucune activité particulière des truites. Une heure plus tard, retombée massive de ces sedges sur l’eau, et là  c’est du délire. Les big brownies de la Don se mettent à  table.

Fred attaque un superbe poisson, pas facile a atteindre dans une veine d’eau nourricière proche de la berge opposée séparée de notre berge par un profond. Il parvient à  se positionner légèrement amont-travers de la belle toujours active. Après quelques passages infructueux, le sedge de Fred se pose à  priori un peu trop court en amont du poisson, mais a quelques cm derrière une belle mouche de mai. Un large museau perce la surface de l’eau et englouti délicatement l’éphémère, le sedge de Fred encore balloté par la vague créée par cette aspiration subit le même sort quelques secondes plus tard. Ferrage et démarrage. Le premier jump confirme les espérances du pêcheur. C’est du sérieux. Combat bien maîtrisé ponctué de quelques actions délicates du style passage sous herbier et saut avec pointe toujours prise dans l’herbier ou demarrage en trombe vers l’aval avec 15 m de soie dans l’eau. Fred ayant laissé son gilet et raquette sur la berge pour pouvoir mieux se positioner dans l’eau profonde, je viens à  la rescousse pour la mise à  l’epuisette d’un revers croisé imparable. Petite séance photo sur la berge, mesurée à  53 cm et remise délicate à  l’eau de cette superbe brownie de la Don.

Entre temps la retombée de sedges c’est accélérée, décuplant l’activité des big brownies. On choisi chacun un poisson à  attaquer. Fred est le premier en action sur à  nouveau un poisson sérieux.

La mienne résiste se trouvant dans un calme derriere une veine d’eau sans possibilité de m’avancer (j’ai de l’eau sous les bretelles) mes présentations sont loin d’être idéales. J’alonge encore et donne un petit coup de poignet au posé créant un ventre conséquent en amont de ma mouche. La dérive est parfaite, le poisson monte, ferrage ample pour rattraper le mou, elle y est. La furie se déclenche, le poisson dévale dans le rapide aval et me voilà  en plein re-make de la scène mythique de « et au milieu coule une rivière ». Le 12/100eme Orvis Mirage résiste et la belle fini par se rendre après un combat épique, quelques 100 m plus bas au milieu du rapide. C’est un magnifique poisson de 56 cm, aux couleurs cuivrées lui donnant un petit air de Huchon. Rapide séance photo et remise à  l’eau.

Fin de journée sur le haut du beat et refus mémorable d’une belle

 

Une March Brown de la Don

 


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

One thought on “Good day on the Don”

  1. louis64 dit :

    Bravo pour ces magnifiques prises et clichés. Je me rends en Ecosse au mois de mai et je souhaiterais avoir quelques tuyaux car j’hésite entre les Highlands et l’Aberdeenshire (où je me suis déjà  rendu en 2002). Par ailleurs je pêche aussi le gave de Pau vers Coarraze, Nay et Mirepeix. Pourrais-tu me dire ce que tu penses des parcours et des poissons dans les highlands?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire