NICO & co … pêcheurs du Monde …

… gone fishing …

Back in business

Une belle 55cm de la Don
Ca faisait longtemps que la Don ne m’avait plus offert d’opportunité sur une de ces magnifiques brownies trophées, celles de la game 50+. En effet Juin a été très calme pour la truite en sèche, peu d’insectes le soir dans un temps très instable et trop frais. Mais Depuis 2 ou 3 soirs les éclosions de sedges et de petits éphéméroptères grisatres sont de plus en plus régulières à  partir de 21 heures faisant sortir quelques poissons.

Les quelques prises régulières des jours précédents, bien que pas exeptionnelles en tailles (entre 32 à  38 cm) étaient d’un bon présage. Hier soir déjà  une occasion sétait présentée, un superbe « head and tail », une aspiration puissante accompagnée d’un déplacement d’eau ne laissant aucun doute quand à  la taille du bestiau, mais particulièrement difficile à  atteindre. Quand je parviendrais enfin à  me positionner favorablement, la belle n’était plus à  table.
Ce soir retour à  Manse pool

En guise d’apéritif

2 poissons sont déjà  en activité sur le lisse, prenant des petites éphémères grises. La 1er est vite pendue, calant la 2nd. C’est un apetizer de 37 cm.
Une 37 en apéritif

L’an dernier j’avais repéré un gros poisson en activité sur les sedges en extrème limite de ce lisse, juste en amont de la cassure et de l’accélération du rapide suivant (un grand classique). Voici une photo du spot prise ce jour et déjà  postée dans le billet « Encore une belle soirée sur la Don » du 4 Juin 2007.

Très gros poisson repéré en fin de lisse

Je n’avais jamais eu l’occasion de l’attaquer, l’approche étant plus que délicate, voir périlleuse. En effet la Don est très profonde entre ce seuil et ma rive. C’est pourquoi ce soir quand la belle s’est mise à  table exactement à  cet endroit, je n’y ai pas vraiment cru. C’est après la 3eme aspiration consécutive et la vision des « head and tail » plus que prometteurs que je me suis décidé à  tenter quelque chose. Après plusieurs vaines tentatives pour m’approcher par le travers de la rivière, j’ai décidé de tenter la traversée tout en aval là  ou la rivière se sépare en deux (Fred, tu reconnaitras ce que je veux dire, le spot de la loutre). Je me retrouve alors assez facilement sur le seuil lui même. Par contre je suis maintenant très loin de la position estimée du poisson. Je remonte le long du seuil pour me retrouver au milieu de la Don, à  11h du soir avec un rapide dans le dos et un gouffre face à  moi, le courant puissant me cisaillant les jambes au niveau des genous. Pas vraiment confortable, mais parfaitement positioné pour attaquer ce fish. Par contre il faudrait qu’il se manifeste à  nouveau. C’est chose faite après 2 min d’attente. A quelques mètres devant moi la belle vient de se saisir d’un petit sedge foncé, tout en douceur, le museau percant la surface glacie, suivi du basculement classique des gros poissons laissant la caudale percer à  son tour quelques 50 cm derrière. C’est magique, montée d’adrénaline assurée. Je lance immédiatement, mon sedge en CdC dérive idéalement dans l’axe, parfaitement visible dans la lueur rasante de la nuit Ecossaise. L’action tant attendue se réalise, la surface de l’eau se déforme sous l’effet de l’aspiration, le sedge est englouti, le poisson bascule, je ferre. C’est massif. Le poisson s’ébroue, puis réalise et démarre, par chance du bon coté. Je m’everturais alors tant bien que mal à  éviter qu’elle ne dévale dans le rapide derrière moi, synonyme de perte irrémédiable du poisson. Série de jumps et d’accélérations délirantes, le fluoro Orvis Mirage 12,7/100 une fois de plus donne entière satisfaction. La brown fatiguée est interceptée à  la volée et pénètre tant bien que mal dans la raquette. C’est une magnifique 55 cm, trappue avec cette bosse derrière la tête, caractéristique des grosses brownies de la Don. Rapide séance photo et retour dans son élément. Respect et merci pour cet intense moment de pêche.

Manse pool - 55 cm

Une belle 55cm de la Don


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

3 thoughts on “Back in business”

  1. nico_p dit :

    Fantastique coup de ligne, bravo!

    Ces truites que l’on voit venir et revenir sur ces postes difficiles, quel plaisir de finalement réussir à  les leurrer!

  2. Vincent Sokol dit :

    Bon j’arrive en Ecosse Mardi fin d’après-midi.
    On peut imaginer se rencontrer au bord de l’eau autour d’une spécialité de ma région ?
    Voici mon phone et mon adresse à  Edzell, j’y suis jusqu’au 24.
    1356-648865
    Vincent Sokol chez :
    Ian & Julie-Anne Kinnear, Firwood, Inveriscandye Road, Edzell, Angus DD9 7TN
    Vincent

  3. fred dit :

    ça aura pris du temps !!
    bien joué niakwe !

Laisser un commentaire