NICO & co … pêcheurs du Monde …

… gone fishing …

Dans le Seam

IMGP2125.jpgJ’adore pêcher cette zone à  la jonction d’un courant puissant et turbulent et d’un calme de bordure que les Américains appellent le seam. A la faveur d’une éclosion les belles truites aiment bien se poster dans cette zone de jonction où elles peuvent sans forcer écumer les insectes portés par le courant et concentrés dans le Seam.

Il est 12h45, il y a déjà  quelques Olives qui dérivent sur le bas du grand lisse que j’ai choisi. Un poisson est en poste. Piqué au 1er passage. C’est une petite fario de 28/30 cm rapidement remise à  l’eau.

Fario 28/30 cm

L’éclosion s’accélère et les March Browns commencent à  apparaitre faisant augmenter la taille des poissons en activité. Je repère un gobage un peu plus en amont sur le lisse. C’est effectivement un peu plus gros. Mon CdC passe dans la zone et c’est encore une montée franche. Un régal ces poissons de début de saison. La truite piquée démarre et dévale le courant avant de sauter. Sympa, un bon 40+. Je la bride, elle sonde et parviens à  rejoindre un obstacle, herbier, branche morte ? Je ressent les vibrations du frottement et le poisson se décroche. Un autre gobage s’est déclenché un peu plus haut. Séchage, brushing du CdC et c’est reparti. Celle là  se fera tirer le portrait. C’est un joli poisson de 40cm.

Belle de 40cm

Je suis maintenant assez haut sur le lisse, dans une zone où le gave se resserre et où le courant devient plus turbulent. Un magnifique poisson se gave d’éphémère dans le seam opposé à  ma rive. Il marsouine en faisant de temps en temps des incursions un peu plus marquées dans le courant et se repositionnant immédiatement dans le seam pour intercepter les mouches rejetées par le courant. C’est magnifique à  voir. Je me positionne en aval, en plein courant afin de limiter la prise de la veine d’eau principale sur ma soie et permettre à  ma mouche de rester suffisamment longtemps dans le seam sans draguer. L’action se déroule comme prévue. Mon CdC descend lentement le seam, balloté par les vaguelettes rejetés par le courant principal. La belle aspire ma mouche et bascule en marsouinant. Son dos est encore hors de l’eau quand je ferre. Temps de réaction et rush vers l’aval. Je sors du courant un peu inconfortable, canne haute et descend avec la truite. La mise à  la raquette se fera quelques dizaines de mètres plus bas dans le calme de la rive. C’est encore un magnifique poisson de 45/46 cm.

Brown de 45/46 du Gave

IMGP2128.jpg

Il n’est que 14h15 et c’est mon 4ème poisson piqué. Malheureusement l’éclosion s’arrête brusquement et l’activité des truites avec. La fête n’aura pas duré, certainement à  cause de ce début de fonte de neige, suite aux températures estivales des derniers jours, et qui a commencé à  teinter l’eau. Je me pose sur un gros caillou, les pieds dans l’eau et savoure l’instant.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire